Pilule du lendemain vs stérilet en cuivre

Pilule du lendemain vs stérilet en cuivre

Les moyens de contraceptions prolifèrent depuis quelques années. Et contrairement à la popularité qu’elle avait dans les années 60, la pilule du lendemain ne fait plus l’unanimité. Laissée de côté pour d’autres méthodes, le stérilet en cuivre en l’occurrence, la pilule présenterait des effets secondaires indésirables. Quels sont ces effets ? Je vous dis tout dans cet article qui met aux prises la pilule et le stérilet. 

Les effets indésirables des hormones 

La principale raison pour laquelle les femmes cessent de prendre la pilule du lendemain, est qu’elles en ont marre des répercussions hormonales. Au rang de ces effets, je peux vous énumérer les suivants : 

  • une baisse de la libido ;
  • l’hyper sensibilité des seins ;
  • les migraines, les infections cutanées ;
  • le mauvais retour veineux ;
  • la prise de poids ;
  • les ballonnements ;
  • les sauts d’humeur. 

Par ailleurs, le cycle menstruel en est bouleversé et c’est à juste titre qu’elles abandonnent cette méthode contraceptive. Toutefois, il est important de se demander quels autres effets le changement de contraceptif peut avoir sur votre santé, mesdames. 

Les changements observables après l’arrêt des pilules 

En premier lieu, plus aucune hormone ne continuera d’agir sur votre organisme. Ensuite, vous assisterez au retour à la normale du cycle menstruel. Le seul inconvénient réside au fait que ce changement brutal peut entraîner des douleurs menstruelles chez certaines femmes. Il n’en reste pas moins que l’arrêt de la pilule comporte un bon nombre d’avantages. 

En effet, il est prouvé que les femmes qui arrêtent sont moins exposées aux afflictions cardiovasculaires. Il en est de même pour le cancer de sein, la phlébite ou l’embolie pulmonaire. Par ailleurs, la pilosité et l’épiderme s’en trouvent également soulagées. De plus, certaines femmes constatent après l’arrêt, une montée considérable de la libido.

Tous ces changements surprenants dénotent du fait que le corps retrouve son rythme habituel. Il se libère de l’emprise des hormones synthèses. 

Le stérilet en cuivre, une solution efficace pour ne pas utiliser la pilule 

Le premier réflexe qu’ont celles qui arrêtent la pilule, c’est de se tourner vers une nouvelle méthode n’impliquant pas des hormones. Au nombre de ces méthodes, le préservatif occupe une place de choix. Il a le mérite de n’exiger aucun avis médical ni aucune visite de contrôle à faire. 

Mais le stérilet en cuivre est également une option qui a fait ses preuves. Grâce à lui, vous pouvez avoir également tout le contrôle souhaité sans que vous soyez trop obligé d’y penser tous les jours. Tout ce que vous aurez à faire, c’est suivre les instructions de votre gynécologue lors de vos toilettes intimes et aller aux contrôles périodiques obligatoires. 

Entre autres méthodes sans hormones efficaces, on retrouve l’abstinence périodique pendant les moments d’ovulation ainsi que le coït interrompu. Certaines femmes, après leur mauvaise expérience avec la pilule, ont tout simplement du mal à recourir à d’autres procédés médicaux. 

En définitive, le stérilet en cuivre l’emporte face à la prise de pilule. Il en ressort que les effets hormonaux sont la principale cause de l’abandon de la pilule du lendemain par la plupart des femmes. 

Article relatif

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.